Le président de la Cour pénale internationale en Afrique

Le Président Sang-Hyun Song de la Cour pénale internationale (CPI) a entamé lundi à Dar es-Salaam, en Tanzanie, sa première visite officielle à des États parties africains depuis sa prise de fonctions au mois de mars dernier.

crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide

Les trente États africains qui sont parties au Statut de Rome, instrument fondateur de la Cour, constituent le groupe régional le plus large parmi un total de 108 États parties. « Il est très important pour la Cour pénale internationale de poursuivre le dialogue noué avec ce continent, qui s’est engagé dans tous les aspects des travaux de la Cour depuis sa création », a déclaré le Président Song cité dans un communiqué de la CPI.

En Tanzanie, il doit rencontrer des responsables de haut rang, dont le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Bernard Membe, et le ministre de la justice Mathias Chikawe.

Sa visite doit le mener ensuite au Lesotho et au Botswana. Le 4 juin, au Lesotho, il sera reçu par le Premier Ministre Bethuel Mosisili et d’autres personnalités officielles. Le 5 juin, au Botswana, le Président Song rencontrera notamment le Président Ian Khama et le ministre des affaires étrangères Phandu Skelemani.

Le Président de la CPI doit évoquer l’importance de la mise en oeuvre du Statut de Rome à travers les lois nationales. « La complémentarité est essentielle dans la mesure où elle souligne la responsabilité collective de l’humanité pour mettre un terme aux crimes les plus graves qui touchent l’;ensemble de la communauté internationale. Pour que puissent effectivement se tenir à l’échelon national de véritables poursuites pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et génocide, autant de pays que possible devraient adopter les législations nécessaires. Un tel effort rendra les procès de La Haye moins indispensables, rapprochera la justice des victimes et constituera la pierre angulaire d’un système complet tendant à mettre un terme à l’impunité des auteurs des pires crimes que connaisse l’;humanité. À mesure que ce système se renforcera, on verra aussi s’accroître son effet dissuasif », a-t-il déclaré.

Le Président Song se rendra également en Afrique du Sud et saisira cette occasion pour participer à un séminaire à l’Institute for Security Studies, intitulé « La Cour pénale internationale : travailler pour l’Afrique ».

Partager

Articles Récents

Le CHU de Toulouse recrute 172 personnes (et pas que des soignants)

Le CHU de Toulouse recrute 172 personnes (et pas que des soignants)

Afin de renforcer ses équipes, le CHU de Toulouse propose une nouvelle opération de recrutement 100% digitale. Professionnels de santé…

23 septembre 2021

Paris gagne à Metz, carton de Rennes, victoires de Lille et Lyon ce qu’il faut retenir de la 7e journée ligue1

Se jouait mercredi soir la 7e journée de championnat ligue 1 de football. Une journée une nouvelle fois marquée par…

23 septembre 2021

Appel à un plan de vaccination mondial pour “mettre fin à la pandémie” Covid19

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a réitéré mercredi son appel en faveur d'un plan mondial de vaccination contre…

23 septembre 2021

Covid-19 : la pandémie continue de reculer dans le monde (OMS)

Le nombre d’infections quotidiennes du nouveau coronavirus a continué sa tendance baissière dans le monde, en reculant largement la semaine…

23 septembre 2021

Toulouse – la FCPE dénonce une “rentrée indigne” et “un avenir saboté pour les élèves”

Alors que la rentrée 2021 a été marquée par le prolongement de la crise sanitaire l'association de parents d'élève pointe…

22 septembre 2021

Gers – disparition inquiétante d’une adolescente de 14 ans

La gendarmerie du Gers vient d’émettre ce mercredi après midi un avis de recherche après la disparition jugée "inquiétante" d'une…

22 septembre 2021