Sports

C’était Christophe Revault

Christophe Revault, ancien gardien du Toulouse Football Club est mort ce jeudi à l’âge de 49 ans. Les hommages se sont multipliés au Havre, à Paris ou Toulouse, où Revault avait laissé de bons souvenirs.

Christophe Revault, né le 22 mars 1972 à Paris et mort le 6 mai 2021 au Havre, est un footballeur français des années 1990 et 2000. Durant sa carrière, il évolue au poste de gardien de but.

Revault succède à Bernard Lama

Christophe Revault a commencé sa carrière de gardien de but au Havre AC où il reste jusqu’en 1997 après avoir disputé plus de 100 matchs de L1 avec son club formateur. Il est alors considéré comme un des meilleurs à son poste de D1 en ayant notamment disputé trois saisons consécutives à 38 matchs de championnat entre 1994 et 1997, soit le maximum possible, surtout que Christophe n’était que doublure l’année d’avant. Il obtient plusieurs convocations en équipe de France comme doublure et obtient également l’étoile d’or France Football des gardiens de Division 1 en 1995, 1996 et 1997.

Il rejoint alors le Paris SG où il doit remplacer Bernard Lama. Censée être la saison de la consécration, tout se complique à la suite de quelques bourdes en championnat, mais surtout lors d’un match de Ligue des champions à Munich contre le Bayern, où le club parisien s’incline lourdement 5-1 avec deux erreurs de Christophe. Vincent Fernandez lui est alors préféré en cours de saison et il quitte alors le club de la capitale à la fin de l’exercice, ne jouant même pas, les finales victorieuses des deux coupes nationales. Pressenti pour être dans le groupe pour la Coupe du monde 1998, il ne sera finalement même plus rappelé par un sélectionneur.

Lors de l’été 1998 il rejoint donc le Stade rennais FC, désormais entraîné par son ancien coéquipier : Paul Le Guen. Il reste deux saisons en Bretagne.

En 2000, alors âgé de 28 ans, il rejoint le Toulouse FC. À la fin de la saison 2000-2001, le TFC termine avant-dernier du championnat est et rétrogradé sportivement. De plus, le club est en déficit et est rétrogradé par la DNCG. Christophe Revault et d’autres joueurs cadres comme Stéphane Lièvre et William Prunier restent alors fidèles au club qui évolue alors en National.

Christophe Revault devient alors le capitaine de l’équipe qui finit quatrième et accède à la Ligue 2. L’année suivante, le TFC est champion de Ligue 2 et Christophe Revault reçoit le trophée UNFP de meilleur gardien de Ligue 2. Il encadre alors la jeune génération du TFC, où figurent Achille Emana, Nabil Taïder et Lucien Aubey.

Dans l’équipe de légende du Toulouse Football Club

Revault garde la cage toulousaine sans discontinuer jusqu’en février 2006 lors du match contre le FC Nantes où il se blesse. À l’intersaison, Élie Baup prend la direction de l’équipe 1 et lui préfère Nicolas Douchez. À côté de cela, une rumeur insistante envoie Fabien Barthez au TFC. Christophe Revault quitte alors le club pour le Stade rennais FC où il ne joue qu’un seul match durant la saison. En 2017, à l’occasion des 80 ans du Toulouse Football Club, il est élu dans l’équipe de légende toulousaine sur le site internet du club.

Pour retrouver la compétition, il rejoint son club formateur, le Havre AC avec qui il est sacré champion de Ligue 2 et promu avant d’être rétrogradé la saison suivante. En mai 2010, il met un terme à sa carrière mais reste dans le club normand en tant que superviseur. Il reprend des études dans le domaine de la gestion et de l’organisation sportive et intervient comme consultant à la télévision sur Direct 8. Il devient ensuite le conseiller du président du HAC Jean-Pierre Louvel.

Le 13 novembre 2012, après une succession de mauvais résultats et une 16e place au classement, Jean-Pierre Louvel décide de limoger Cédric Daury et nomme Christophe Revault comme nouvel entraîneur afin de redonner de l’envie au groupe. Il décide d’être accompagné par Abasse Ba, Johann Louvel et Joël Beaujouan. Il est nommé pour sept matchs et est susceptible d’être reconduit en cas de bonnes performances. Le 19 décembre, après un bilan plutôt positif de six victoires et une défaite, il décide néanmoins de démissionner de son poste d’entraîneur.

À la suite du limogeage de Thierry Goudet, il est de nouveau nommé comme entraineur par intérim le 28 septembre 20152. Il prend fin à la suite de la nomination de Bob Bradley à la tête de l’équipe. Son bilan est de nouveau convaincant avec quatre victoires et un match nul, il laisse le club à la 4e place après l’avoir pris en main à la 15e.

Il est retrouvé sans vie le 6 mai 2021 à son domicile du Havre. (avec Wikipedia)

Partager

Articles Récents

Le Gard reste placé en alerte météo

De violents orages et pluies ont frappé le sud de la France ce mardi 14 septembre. Le département du Gard…

15 septembre 2021

Bagatelle – une nouvelle fusillade fait deux blessés

Une nouvelle fusillade a eu lieu ce mardi aux alentours de midi près de la place De Gaulle dans le…

15 septembre 2021

Retour sur les intempéries dans le Gard, l’état de catastrophe naturelle déclaré

L’état de catastrophe naturelle dans le Gard sera déclaré la semaine prochaine. Annonce du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin mardi…

15 septembre 2021

Afghanistan – premier vol humanitaire vers Kaboul

Le premier vol humanitaire vers Kaboul depuis la prise de pouvoir par les Talibans marque un tournant dans la crise…

15 septembre 2021

Exposition de l’artiste Joël Andrianomearisoa à l’aéroport de Toulouse – Blagnac

Les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse s’associent à l’aéroport de Toulouse - Blagnac pour offrir un projet à la…

15 septembre 2021

Le Gard placé en alerte météo vigilance Rouge pluies orages

Le département du Gard est placé ce mardi matin en alerte météo de niveau rouge soit l'alerte maximum. D'importants cumules…

14 septembre 2021