Categories: direct

Accord international pour le contrôle de l’AIEA sur le nucléaire en Iran

L’agence de surveillance atomique des Nations Unies a conclu dimanche un accord avec l’Iran lui permettant d’accéder aux caméras de surveillance à l’intérieur de ses installations atomiques.

L’accord a été conclu lors d’une visite à Téhéran du chef de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Rafael Mariano Grossi.

Au cours de discussions « constructives » avec le vice-président de l’association iranienne de l’énergie atomique, Mohammad Eslami, il a été convenu que de nouvelles cartes mémoires seraient installées dans les caméras surveillant le programme nucléaire du pays, a déclaré l’AIEA dans un communiqué conjoint.

Il a été convenu que les caméras puissent être entretenues et les deux parties sont également parvenues à un accord sur la manière de procéder.

Les cartes existantes, montrant l’activité iranienne sur ses principaux sites nucléaires, seront scellées et conservées en Iran en signe de « coopération et de confiance mutuelle » entre les parties, signale le communiqué.

Les sanctions formelles évitées
L’accord de dimanche pourrait permettre d’éviter la sanction officielle de l’Iran pour manque de coopération dans le cadre d’une enquête sur des traces d’uranium découvertes sur des sites nucléaires non déclarés, par le Conseil des gouverneurs de l’AIEA, lors d’une réunion à Vienne cette semaine.

Ce projet de résolution menaçait de mettre fin à la perspective de relancer les discussions entre l’Iran et les États-Unis sur la relance de l’accord sur le nucléaire iranien de 2015, connu officiellement sous le nom de « Plan d’action global commun » (PAGC).

En 2018, le président Donald Trump a retiré les États-Unis du PAGC, qui définit des règles de surveillance du programme nucléaire iranien et ouvre la voie à la levée des sanctions de l’ONU.

En juillet 2019, l’Iran aurait enfreint la limitation de son stock d’uranium et annoncé son intention de poursuivre l’enrichissement de l’uranium, posant un risque de prolifération plus grave.

Le 15 février, l’Iran a annoncé qu’il cesserait d’appliquer les « mesures de transparence volontaires » de l’accord sur le nucléaire iranien, ainsi que d’autres dispositions de l’accord de garanties de l’Iran.

Partager

Articles Récents

AZF hommages de Macron, Castex et Delga

Toulouse se rappelle aujourd'hui de l'explosion de l'usine AZF de Toulouse qui a provoqué la mort de 31 personnes et…

21 septembre 2021

21 septembre 2001 – 21 septembre 2021 AZF Toulouse 20 ans après

L'explosion de l’usine AZF de Toulouse est un accident industriel survenu le 21 septembre 2001 à Toulouse. Dans l’usine de…

21 septembre 2021

Cédric Jubillar reste en prison

Le mari de Delphine Jubillar disparue depuis le mois de décembre 2020, Cédric Jubillar reste en prison. La demande de…

21 septembre 2021

Un adolescent tué d’un coup de couteaux aux Lilas

Un jeune homme âgé de 16 ans a été tué d'un coup de couteau ce lundi dans la banlieue de…

21 septembre 2021

60 pieds de cannabis saisis au sud ouest de Toulouse

Ce mercredi 15 septembre, les gendarmes de la compagnie de Toulouse-Mirail sont alertés par la police municipale de Fonsorbes de…

21 septembre 2021

« prendre maintenant des mesures décisives pour éviter une catastrophe climatique »

S'exprimant aux côtés du Premier ministre britannique à New York lundi, le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a appelé…

21 septembre 2021