Afghanistan. élections présidentielles deuxième tour le 14 juin

La Mission des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a appelé mardi toutes les parties prenantes de la société de ce pays à respecter leurs obligations face au peuple d’Afghanistan pour assurer le bon déroulement du deuxième tour des élections présidentielles le 14 juin. « Le deuxième tour de l’élection présidentielle est un événement sans précédent de l’histoire de la démocratie afghane », a souligné le Représentant spécial du Secrétaire général dans ce pays et chef de la MANUA, Jan Kubis, dans un communiqué de presse.

L’organisation du premier tour de l’élection, qui a eu lieu le 5 avril, fut meilleure que les précédentes élections mais il a néanmoins été marqué par certaines imperfections et faiblesses, selon la MANUA et les observateurs nationaux et internationaux. Il est donc nécessaire d’;améliorer davantage le processus électoral pour rassurer les citoyens afghans que leurs votes compteront et qu’;ils peuvent faire entendre leurs voix.

« Les élections sont un exercice à la fois technique et politique », a affirmé M. Kubis. « Les institutions électorales doivent retenir les leçons du premier tour et mettre en oeuvre les recommandations pour rassurer les électeurs, pour améliorer la transparence, la gestion et la communication sur les résultats et les plaintes déposées ».

« Mais les amélioration techniques à elles seules ne pourront pas aboutir à de meilleures élections. Il faut également la volonté politique des candidats et des observateurs», a-t-il ajouté.

Lors d’une réunion avec le chef de la MANUA le 9 juin, les membres des commissions électorales se sont engagés à poursuivre les efforts pour améliorer le processus électoral y compris par le renforcement de la transparence et de la communication.

« J’appelle les Afghans à reproduire la performance extraordinaire du 5 avril. Ce serait un message sans appel de millions d’Afghans qu’ils ne se laissent pas intimider par des attaques contre le processus électoral et qu’ils sont déterminés à prendre le contrôle de leur destin et de fournir un mandat clair et légitime à leur prochain dirigeant », a indiqué M. Kubis.

Partager

Articles Récents

Le CHU de Toulouse recrute 172 personnes (et pas que des soignants)

Le CHU de Toulouse recrute 172 personnes (et pas que des soignants)

Afin de renforcer ses équipes, le CHU de Toulouse propose une nouvelle opération de recrutement 100% digitale. Professionnels de santé…

23 septembre 2021

Paris gagne à Metz, carton de Rennes, victoires de Lille et Lyon ce qu’il faut retenir de la 7e journée ligue1

Se jouait mercredi soir la 7e journée de championnat ligue 1 de football. Une journée une nouvelle fois marquée par…

23 septembre 2021

Appel à un plan de vaccination mondial pour “mettre fin à la pandémie” Covid19

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a réitéré mercredi son appel en faveur d'un plan mondial de vaccination contre…

23 septembre 2021

Covid-19 : la pandémie continue de reculer dans le monde (OMS)

Le nombre d’infections quotidiennes du nouveau coronavirus a continué sa tendance baissière dans le monde, en reculant largement la semaine…

23 septembre 2021

Toulouse – la FCPE dénonce une “rentrée indigne” et “un avenir saboté pour les élèves”

Alors que la rentrée 2021 a été marquée par le prolongement de la crise sanitaire l'association de parents d'élève pointe…

22 septembre 2021

Gers – disparition inquiétante d’une adolescente de 14 ans

La gendarmerie du Gers vient d’émettre ce mercredi après midi un avis de recherche après la disparition jugée "inquiétante" d'une…

22 septembre 2021