800 millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable

« Sans eau, il n’y a pas de dignité et pas d’échappatoire à la pauvreté. Réaffirmons notre engagement à mettre un terme au fléau qu’affrontent 800 millions de personnes qui n’ont toujours pas l’eau potable et l’assainissement nécessaires à une vie digne et en bonne santé », a déclaré mardi le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, dans un message publié à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau.

Organisée cette année autour du thème « L’eau pour les villes », cette journée mondiale veut attirer l’attention des dirigeants de la planète et sensibiliser l’opinion publique mondiale sur les défis posés par l’urbanisation croissante et l’;approvisionnement en eau.

D’ici à 20 ans, 60% de la population mondiale sera en effet concentrée dans des centres urbains. Dans les pays en développement, ces nouveaux citadins vivront essentiellement dans des bidonvilles et des banlieues sans infrastructures élémentaires, où les populations sont déjà confrontées à des problèmes d’eau courante.

Dans son message, Ban Ki-moon a donc souligné qu’au cours de la dernière décennie, le nombre de citadins n’ayant pas accès à l’eau potable dans leur maison avait « augmenté de 114 millions de personnes », et celui des citadins n’ayant pas accès à un assainissement élémentaire « de 134 millions ».

« Cette augmentation de 20% a eu un impact extrêmement négatif sur la santé humaine et sur la productivité économique : les gens sont malades et incapables de travailler », a-t-il ajouté, avant de rappeler que « dans de nombreux pays, les filles abandonnent aussi l’école par manque d’installations sanitaires », tandis que « les femmes sont harcelées ou agressées pendant qu’elles vont chercher de l’eau ou qu’elles se rendent dans des toilettes publics ».

« Les plus pauvres et les plus vulnérables ont souvent peu d’autre choix que celui d’acheter l’eau auprès de vendeurs informels à des prix 20 à 100% plus élevés que celui de leurs voisins plus riches, qui reçoivent de l’eau municipale dans leurs maisons », a encore poursuivi Ban Ki-moon, dénonçant une situation « inacceptable ».

Soulignant ensuite que « l’urbanisation offre la possibilité d’une gestion plus efficace de l’eau et d’un meilleur accès à l’eau potable et à l’assainissement », le chef de l’ONU a indiqué que toutes ces questions liées à l’eau occuperaient « une place prépondérante lors de la prochaine Conférence des Nations Unies pour le développement durable, organisée à Rio de Janeiro, en 2012 ». ,En attendant, il demande « instamment aux gouvernements de reconnaître la crise de l’eau en milieu urbain pour ce qu’elle est – une crise de gouvernance, liée aux faiblesses des politiques et à la mauvaise gestion, plutôt qu’à la rareté » de la ressource.

Partager

Articles Récents

Toulouse “des réserves de sang à un niveau dangereusement critique”

Toulouse “des réserves de sang à un niveau dangereusement critique”

Les réserves de sang, affaiblies par la crise sanitaire, ont atteint un niveau dangereusement critique indique ce lundi François Toujas,…

27 septembre 2021

Paiement de la Taxe Foncière mode d’emploi

Vous avez jusqu’au 15 octobre pour payer vos taxes foncières 2021. Votre avis de taxes foncières 2021 est d’ores et…

27 septembre 2021

Occitanie – Talan recrute 40 personnes en CDI

Talan prévoit plus de 40 nouvelles arrivées en CDI d’ici fin  2022 en Occitanie. Ces nouveaux recrutements répondront aux besoins accrus en…

27 septembre 2021

Le Stade Toulousain en leader intraitable face à Clermont : revoir les essais

Le Stade Toulousain recevait Clermont dimanche soir pour le dernier match de la 4e journée de championnat top14 de rugby.…

27 septembre 2021

Ligue2. Toulouse – Caen, le TFC peut prendre le large

Toulouse Caen c'est la dernière affiche de la 10e journée de championnat ligue2 de football programmé ce lundi soir au…

27 septembre 2021

Des pénuries d’essence au Royaume-Uni

Les pénuries d'essence au Royaume-Uni sont dues à des "achats de panique purs et simples", a affirmé lundi sur la…

27 septembre 2021