Airbus veut relancer l’A320 avec une nouvelle motorisation

Airbus propose en option pour la famille A320 de nouveaux réacteurs permettant une réduction de carburant indique aujourd’hui l’avionneur européen. Les clients pourront ainsi bénéficier d’une réduction de la consommation de carburant pouvant atteindre 15 pour cent a précisé le communniqué.

Airbus a décidé de proposer en option, pour sa famille best-seller A320, de nouveaux réacteurs permettant une plus grande réduction de la consommation de carburant. Techniquement, les compagnies ont ainsi le choix entre la motorisation LEAP-X de CFM International et PurePower PW1100G de Pratt & Whitney. Connu sous le nom d’A320neo, l’appareil doté de l’une de ces options sera également doté de ‘Sharklets’, grands dispositifs d’extrémités de voilure destinés à réduire la consommation de carburant. Airbus livrera les premiers exemplaires de la famille A320neo à compter du printemps 2016.

L’A320neo permettra d’importantes économies de carburant pouvant atteindre 15 pour cent, qui représentent jusqu’à 3 600 tonnes d’émissions de CO2 par an en moins par appareil. En outre, les clients de l’A320neo bénéficieront d’une réduction à deux chiffres des émissions de NOx, d’une réduction du niveau sonore des moteurs, de coûts d’exploitation inférieurs, d’une autonomie accrue pouvant aller jusqu’à 950 km/500 nm ou d’une charge marchande de deux tonnes supplémentaires.

Les nouvelles technologies en matière de motorisation seront disponibles au milieu de la décennie. Airbus s’est engagé à faire bénéficier ses clients des technologies les plus avancées et éco-efficientes afin d’optimiser en permanence les performances de l’appareil et celles des compagnies aériennes, tout en réduisant l’impact environnemental. Airbus prévoit un marché potentiel de 4 000 appareils de la famille A320neo au cours des 15 prochaines années.

“Nous sommes convaincus que l’A320neo connaîtra un immense succès sur tous les marchés et auprès de tous les types d’utilisateurs, offrant d’immenses avantages avec des changements mineurs. Notre but est de tirer le meilleur parti d’un appareil connu pour sa régularité technique en exploitation et sa maturité, et de le rendre encore plus efficient et respectueux de l’environnement”, a déclaré Tom Enders, Président et CEO d’Airbus.

Au cours des derniers mois, Airbus a pris le temps d’évaluer et de peser attentivement tous les avantages du business case de l’A320neo en tenant compte de l’affectation des ressources d’engineering hautement qualifiées nécessaires au projet, tout en maintenant les compétences requises sur les autres programmes Airbus.

“Trouver les ressources nécessaires pour l’A320neo n’a pas vraiment été chose facile”, a ajouté Tom Enders. “Le facteur déterminant a été l’élaboration d’un phasage rigoureux de nos ressources cruciales en engineering pour l’ensemble de nos programmes de développement, et l’optimisation du management et de l’organisation de tous nos programmes et projets R&T. Nos centres d’engineering internationaux, nos fournisseurs et nos partenaires occupent une place très importante dans ce projet.”

L’annonce d’aujourd’hui concernant l’A320neo fait suite à l’accord du conseil d’administration d’EADS, la société mère d’Airbus.

La nouvelle option de motorisation s’applique aux A321, A320 et A319, qui ne nécessiteront que des modifications mineures, notamment au niveau de la voilure et des mâts réacteurs.

Photo CC/AssetBurned/Toulouse7.com : moteur auxiliaire de l’A320 APIC Hamilton Sundstrand.

Partager

Voir les commentaires

  • La photo est trompeuse, il s'agit d'un APU (Auxiliary Power Unit) et non pas d'un moteur propulsant l'appareil comme le laisse entendre le titre et la légende.

  • Pourquoi ce titre "veut relancer l'A320"? L'A320 se vend encore comme des petits pains et les cadences de production augmentent encore.

    L'A320 veut plutôt se protéger de ses futurs concurrents chinois ou canadiens, et emmerder Boeing.

Articles Récents

Paul Quilès, les hommages de Macron, Hidalgo, Delga ou Faure

Plusieurs fois ministre, directeur de campagne de François Mitterrand en 1981, longtemps maire de Cordes et député du Tarn, Paul…

24 septembre 2021

Paul Quilès est mort

Paul Quilès, né le 27 janvier 1942 à Saint-Denis-du-Sig (Algérie française) et mort le 24 septembre 2021 à Paris est…

24 septembre 2021

Le nuage volcanique des Canaries sous surveillance en Occitanie

Dans son bulletin quotidien sur la qualité de l'air, ATMO Occitanie annonce suivre la progression et l'éventuelle dangerosité du nuage…

24 septembre 2021

Mort de Rémi Fraisse la Cour européenne interroge la France

Rémi Fraisse né le 31 août 1993 à Toulouse, militant écologiste est tué par un tir de grenade offensive lors…

24 septembre 2021

Grave accident de la circulation place Saint Pierre à Toulouse

Un minibus a percuté un piéton et un conducteur de scooter jeudi soir aux alentours de 22h30. Deux victimes ont…

24 septembre 2021

Le leader indépendantiste Catalan Carles Puigdemont arrêté en Italie

Carles Puigdemont arrêté en Italie : l'indépendantiste catalan sera-t-il extradé vers l'Espagne ? L'indépendantiste catalan et eurodéputé Carles Puigdemont a…

24 septembre 2021