3 casques bleus tués au Darfour

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki moon, a déploré l’attaque survenue lundi dans l’ouest du Darfour et qui a couté la vie à trois soldats rwandais de la Mission de l’ONU et de l’Union africaine au Darfour (MINUAD).

27 soldats de la paix tués depuis 2008

Lundi, des éléments du Bataillon de la force de protection de la MINUAD assuraient la protection d’ingénieurs civils sur un site de la mission, à proximité du village de Nertiti, dans la région de Jebal Marra. Ils ont alors été pris pour cible par une vingtaine d’assaillants non identifiés. Après plus d’une heure de combats, les assaillants se sont finalement enfuis à bord d’un 4X4 volé.

En plus des trois soldats de la paix tués, un quatrième militaire a été grièvement blessé. Transporté dans un hôpital de la MINUAD, à Nyala, au Sud Darfour, il est toujours dans un état critique.

La dernière attaque contre des forces de la MINUAD remonte au 7 mai, quand deux soldats égyptiens avaient été tués et trois autres blessés, dans une embuscade. Depuis le déploiement de la mission, en janvier 2008, 27 soldats de la paix ont perdu la vie.

un crime de guerre

Dans un communiqué rendu public par son porte parole, Ban Ki moon a déploré lundi ces attaques et demandé au gouvernement soudanais de poursuivre ses efforts pour identifier, arrêter et déférer devant la justice leurs auteurs.

Un peu plus tôt, le Représentant spécial conjoint adjoint de l’ONU au Darfour, Mohamed Yonis, s’était lui dit « outré de cet acte lâche de violence gratuite ». Rappelant que l’attaque de soldats de la paix constituait , il a indiqué que la MINUAD ne se laisserait pas intimider et qu’elle poursuivrait « l’exécution de son mandat, consistant à assurer la paix et la sécurité des populations du Darfour ».

Depuis le mois de mai, plusieurs représentants de l’ONU au Soudan se sont inquiétés d’un regain de violence au Darfour, notamment de la reprise des combats entre forces gouvernementales et groupes rebelles, en dépit du cessez le feu intervenu dans le cadre des pourparlers de paix de Doha, du nom de la capitale du Qatar où ils se déroulent depuis 2009.

Partager

Articles Récents

Le Gard reste placé en alerte météo

Le Gard reste placé en alerte météo

De violents orages et pluies ont frappé le sud de la France ce mardi 14 septembre. Le département du Gard…

15 septembre 2021

Bagatelle – une nouvelle fusillade fait deux blessés

Une nouvelle fusillade a eu lieu ce mardi aux alentours de midi près de la place De Gaulle dans le…

15 septembre 2021

Retour sur les intempéries dans le Gard, l’état de catastrophe naturelle déclaré

L’état de catastrophe naturelle dans le Gard sera déclaré la semaine prochaine. Annonce du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin mardi…

15 septembre 2021

Afghanistan – premier vol humanitaire vers Kaboul

Le premier vol humanitaire vers Kaboul depuis la prise de pouvoir par les Talibans marque un tournant dans la crise…

15 septembre 2021

Exposition de l’artiste Joël Andrianomearisoa à l’aéroport de Toulouse – Blagnac

Les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse s’associent à l’aéroport de Toulouse - Blagnac pour offrir un projet à la…

15 septembre 2021

Le Gard placé en alerte météo vigilance Rouge pluies orages

Le département du Gard est placé ce mardi matin en alerte météo de niveau rouge soit l'alerte maximum. D'importants cumules…

14 septembre 2021