Le crime d’agression nouvelle compétence de la CPI

Après deux semaines de rencontres, de débats et d’échanges, la Conférence de révision du Statut de Rome, instaurant la Cour pénale internationale (CPI), s’est achevée à Kampala, en Ouganda. Les participants ont adopté plusieurs résolutions modifiant ces statuts, pour y inclure notamment une définition du crime d’agression et les conditions dans lesquelles la CPI sera compétence.

saisie par le Conseil de Sécurité

La Conférence a fondé la définition du crime d’agression sur la résolution 3314 de l’Assemblée générale de l’ONU, datée du 14 décembre 1974. Est ainsi qualifié « d’agression », un crime commis par un dirigeant politique ou militaire qui constitue une violation manifeste de la Charte de l’ONU, en raison de sa nature, de sa gravité et de son ampleur.

La CPI sera compétente pour juger un acte d’agression, si elle a été saisie par le Conseil de Sécurité, en vertu du Chapitre VII de la Charte de l’ONU.

Tout en reconnaissant le rôle du Conseil de sécurité pour constater l’existence d’un acte d’agression, la Conférence de Kampala a décidé d’autoriser aussi le Procureur à ouvrir une enquête de sa propre initiative ou à la demande d’un État Partie. Au préalable, il devra avoir obtenu l’autorisation de la Section préliminaire de la CPI.

armes empoisonnées

En pratique, cet élargissement des compétences de la CPI aux crimes d’agression n’interviendra pas avant le 1er janvier 2017, quand une décision sera prise par la majorité des États Parties, indispensable pour l’adoption d’amendements.

Autre résolution adoptée par la Conférence de révision de Kampala, celle visant à modifier l;article 8 du Statut de Rome, afin d’élargir la compétence de la Cour aux crimes de guerre nés de l’usage de certaines armes empoisonnées, de munitions qui se fragmentent dans le corps humain, de gaz asphyxiants ou toxiques, ou de tous liquides, matières ou procédés analogues, utilisés dans le contexte d’un conflit armé ne présentant pas un caractère international.

Faisant ensuite le bilan des travaux de la CPI depuis sa création, et plus généralement de l’exercice de la justice pénale internationale, les participants à la Conférence de Kampala ont décidé d’adopter une résolution sur l’;mpact du système sur les victimes et les communautés affectées.

Celle ci reconnaît notamment comme éléments essentiels de la justice, le droit des victimes d’avoir un accès égal et effectif à la justice, de bénéficier d’une protection et d’un soutien, d’obtenir sans tarder réparation adéquate du préjudice subi et d’avoir accès aux informations pertinentes concernant les mécanismes de recours disponibles en cas de violation.

La Conférence a également adopté une résolution sur la complémentarité, dans laquelle elle reconnaît qu’il revient en premier lieu à chaque État d’enquêter et de poursuivre les crimes les plus graves ayant des retombées internationales.

Lors de sa création en 1998 à la signature du Traité de Rome, « peu de personnes pensaient que cette Cour s’épanouirait si vigoureusement », avait encore pointé le chef de l’ONU, en précisant que « rarement dans l’histoire des Nations Unies, une instance avait eu autant de retentissement dans le monde et suscité autant d’espoir pour la paix, la justice et les droits humains ».

photo e-python-fotolia.com-toulouse7.com

Partager

Articles Récents

Le Gard reste placé en alerte météo

De violents orages et pluies ont frappé le sud de la France ce mardi 14 septembre. Le département du Gard…

15 septembre 2021

Bagatelle – une nouvelle fusillade fait deux blessés

Une nouvelle fusillade a eu lieu ce mardi aux alentours de midi près de la place De Gaulle dans le…

15 septembre 2021

Retour sur les intempéries dans le Gard, l’état de catastrophe naturelle déclaré

L’état de catastrophe naturelle dans le Gard sera déclaré la semaine prochaine. Annonce du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin mardi…

15 septembre 2021

Afghanistan – premier vol humanitaire vers Kaboul

Le premier vol humanitaire vers Kaboul depuis la prise de pouvoir par les Talibans marque un tournant dans la crise…

15 septembre 2021

Exposition de l’artiste Joël Andrianomearisoa à l’aéroport de Toulouse – Blagnac

Les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse s’associent à l’aéroport de Toulouse - Blagnac pour offrir un projet à la…

15 septembre 2021

Le Gard placé en alerte météo vigilance Rouge pluies orages

Le département du Gard est placé ce mardi matin en alerte météo de niveau rouge soit l'alerte maximum. D'importants cumules…

14 septembre 2021