Les casques bleus restent à Chypre

Le Conseil de sécurité a prorogé de six mois le mandat de la Force des Nations Unies chargée du maintien de la paix à Chypre (UNFICYP). Créée en 1964 afin de prévenir toute reprise des combats entre les communautés chypriote grecque et chypriote turque, l’UNFICYP demeure sur l´île pour surveiller les lignes de cessez-le-feu et entreprendre des activités humanitaires.

la Turquie a voté contre

Les membres du Conseil de sécurité ont prorogé mardi le mandat de la mission jusqu’au 15 décembre 2010. Sur les 15 membres, seule la Turquie a voté contre le maintien de la Mission.

La résolution appelle à saisir « l’opportunité d’intensifier les négociations et de préserver l’atmosphère actuelle de confiance et de bonne volonté et d’engager le processus de manière constructive et ouverte ».

Le conseiller spécial de l’ONU sur Chypre, Alexandre Downer avait salué la semaine dernière la reprise des pourparlers entre le président chypriote grec, Demetris Christofias et le président chypriote turc, Dervis Eroglu, récemment élu.

réunifier l’île

« Le processus a besoin de maintenir cette impulsion. Il faut que les négociations continuent », avait-t-il dit lors des consultations sur le pays devant le Conseil sécurité.

Le Conseiller spécial avait invité les parties à saisir cette opportunité unique pour réunifier l’île, précisant à la presse que les deux présidents faisaient preuve « d’une bonne dose d;enthousiasme à la hauteur de l’espoir dont ils ont fait part à la fin de 2009 ».

Le mois dernier, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon avait indiqué dans un rapport sur la situation « qu’il existait maintenant une possibilité exceptionnelle de parvenir à une avancée décisive ».
« Une solution semble proche », avait-il ajouté. « Vous ne devez pas seulement convaincre votre communauté de la valeur et des bénéfices d’un accord, vous devez aussi convaincre l’autre communauté de vos bonnes intentions. Ce n’est pas un jeu à somme nulle. Il est possible, et même nécessaire de parvenir une solution qui bénéficient clairement aux deux communautés », avait-il conclu.

Chypre est divisée depuis juillet 1974, quand la Turquie a envahi le nord de l’île à la suite d’un coup d’Etat fomenté par des nationalistes chypriotes grecs, soutenus par la Grèce et visant à rattacher le pays à la Grèce.

Partager

Articles Récents

Toulouse “des réserves de sang à un niveau dangereusement critique”

Toulouse “des réserves de sang à un niveau dangereusement critique”

Les réserves de sang, affaiblies par la crise sanitaire, ont atteint un niveau dangereusement critique indique ce lundi François Toujas,…

27 septembre 2021

Paiement de la Taxe Foncière mode d’emploi

Vous avez jusqu’au 15 octobre pour payer vos taxes foncières 2021. Votre avis de taxes foncières 2021 est d’ores et…

27 septembre 2021

Occitanie – Talan recrute 40 personnes en CDI

Talan prévoit plus de 40 nouvelles arrivées en CDI d’ici fin  2022 en Occitanie. Ces nouveaux recrutements répondront aux besoins accrus en…

27 septembre 2021

Le Stade Toulousain en leader intraitable face à Clermont : revoir les essais

Le Stade Toulousain recevait Clermont dimanche soir pour le dernier match de la 4e journée de championnat top14 de rugby.…

27 septembre 2021

Ligue2. Toulouse – Caen, le TFC peut prendre le large

Toulouse Caen c'est la dernière affiche de la 10e journée de championnat ligue2 de football programmé ce lundi soir au…

27 septembre 2021

Des pénuries d’essence au Royaume-Uni

Les pénuries d'essence au Royaume-Uni sont dues à des "achats de panique purs et simples", a affirmé lundi sur la…

27 septembre 2021