Réforme des retraites : 20 000 manifestants à Toulouse

Mobilisation réussie pour cette manifestation organisée par l’intersyndicale CGT-CFDT-SUD Solidaire,UNSA, CFTC à Toulouse. Pour protester contre la réforme des retraites et l’abandon de l’âge de 60 ans comme période de fin du travail, les toulousains avaient répondu présents. Le long cortège a battu le pavé entre Place Arnaud Bernard et Monument au mort dans une ambiance calme mais déterminée. Présenté comme la grande réforme du quinquennat de Nicolas Sarkozy, la manifestation a également mobilisé l’ensemble des partis de gauche, PS, PC, PG, Verts et NPA-LO. De nombreux élus ont marché vêtu de l’écharpe tricolore. Marie Christine Lafforgue, vice présidente du Conseil général, Pierre Izard et le député maire de Toulouse Pierre Cohen étaient notamment présents aux cotés des manifestants.

La banderole unitaire donnait le mot d’ordre : “ensemble, public, privé emplois, salaires, pensions retraites’. Avec une volonté : répondre en masse au rapport de force installé par le gouvernement sur le dossier des retraites, l’allongement de la durée des cotisations. Une réforme pilotée par le ministre Eric Woerth jugée “injuste” et régressives, par les syndicats de salariés, unanimes sur ce point.

Au début du cortège, les infirmiers et infirmières en colère, suivis des bataillons de la CGT et de la CFDT. De nombreux salariés d’entreprises privées : Airbus, Carrefour ou Micro Turbo étaient là. Tout comme les ex salariès de Molex ou les licenciés de Freescale. Les métallos CFDT ou les Météo en grande colère.

Sans banderole et sans drapeau, plusieurs militants de Force Ouvrière, syndicat qui n’appelait pourtant pas à la grève aujourd’hui étaient présents à la manif toulousaine. L’un d’eux dénonce même l’erreur de l’appareil FO de tenter un cavalier seul sur le dossier des retraites.

Une mobilisation suffisante pour faire plier le gouvernement ? Dans un calendrier serré, le ministre du travail Eric Woerth devrait présenter son projet de loi de réforme mi juin en conseil des ministres. Le texte devrait ensuite être débattu, à la rentrée au Parlement.

Partager

Articles Récents

Paul Quilès, les hommages de Macron, Hidalgo, Delga ou Faure

Plusieurs fois ministre, directeur de campagne de François Mitterrand en 1981, longtemps maire de Cordes et député du Tarn, Paul…

24 septembre 2021

Paul Quilès est mort

Paul Quilès, né le 27 janvier 1942 à Saint-Denis-du-Sig (Algérie française) et mort le 24 septembre 2021 à Paris est…

24 septembre 2021

Le nuage volcanique des Canaries sous surveillance en Occitanie

Dans son bulletin quotidien sur la qualité de l'air, ATMO Occitanie annonce suivre la progression et l'éventuelle dangerosité du nuage…

24 septembre 2021

Mort de Rémi Fraisse la Cour européenne interroge la France

Rémi Fraisse né le 31 août 1993 à Toulouse, militant écologiste est tué par un tir de grenade offensive lors…

24 septembre 2021

Grave accident de la circulation place Saint Pierre à Toulouse

Un minibus a percuté un piéton et un conducteur de scooter jeudi soir aux alentours de 22h30. Deux victimes ont…

24 septembre 2021

Le leader indépendantiste Catalan Carles Puigdemont arrêté en Italie

Carles Puigdemont arrêté en Italie : l'indépendantiste catalan sera-t-il extradé vers l'Espagne ? L'indépendantiste catalan et eurodéputé Carles Puigdemont a…

24 septembre 2021