Nouvelles tensions au Kosovo

Le Représentant spécial de l’ONU et Chef de la Mission d’administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK), Lamberto Zannier, a jugé lundi que la situation était globalement stable à l’exception du nord du pays en proie à des tensions communautaires.

élucider les 1.862 cas de disparitions

« La situation au Kosovo reste stable, bien que le potentiel de volatilité et d’instabilité spécifiquement dans le nord du pays demeurent », a dit M. Zannier dans un exposé prononcé lundi devant le Conseil de Sécurité de l’ONU. « L’absence d’un processus significatif de réconciliation entre les communautés continue de représenter un défi et, couplé avec les difficultés économiques, représente toujours un risque de troubles sociaux », a-t-il ajouté.

La MINUK a notamment facilité les discussions entre les autorités serbes et kosovares afin d’élucider les 1.862 cas de disparitions qui restent un des problèmes les plus prégnants dans le processus de réconciliation entre les communautés, a indiqué le Rapporteur spécial.

Au nord-ouest du pays, dans le village de Zallq/Zac et ses environs, des tensions interethniques ont éclaté. Fin mars, 23 familles serbes kosovares sont revenues spontanément dans leur village. Ce retour a provoqué des protestations répétées de la part de kosovars albanais.

« En fin de compte, la situation à Zallq/Zac peut être vue comme un microcosme des défis humanitaires et économiques du Kosovo : la non-résolution des cas de personnes disparues, le relatif manque de réconciliation, les difficultés économiques, sécuritaires et les problèmes de propriété lors du processus de retour », a dit M. Zannier.

« La réaction des autorités Kosovares ont été encourageantes mais il est clair que davantage peut être fait au niveau du peuple pour vaincre l’héritage du passé », a-t-il conclu.
Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a rencontré lundi le ministre des affaires étrangères de Serbie, Vuk Jeremic, afin de discuter de la situation au Kosovo, et particulièrement dans le nord du pays. M. Ban a réaffirmé l’engagement de l’ONU à continuer ses activités dans le cadre de la résolution 1244 et a souligné le besoin de « flexibilité et de pragmatisme de la part des deux parties ainsi que de l’importance d’un dialogue pacifique ».

Le Secrétaire général de l’ONU avait récemment publié un rapport sur la MINUK et a souligné la position idéale de la Mission pour faciliter le dialogue entre les communautés au Kosovo, en particulier dans le nord. Les efforts qu’elle engage sont complétés par les activités que les organismes, fonds et programmes des Nations Unies mènent dans le domaine humanitaire et en matière de développement.

Partager

Articles Récents

Le CHU de Toulouse recrute 172 personnes (et pas que des soignants)

Afin de renforcer ses équipes, le CHU de Toulouse propose une nouvelle opération de recrutement 100% digitale. Professionnels de santé…

23 septembre 2021

Paris gagne à Metz, carton de Rennes, victoires de Lille et Lyon ce qu’il faut retenir de la 7e journée ligue1

Se jouait mercredi soir la 7e journée de championnat ligue 1 de football. Une journée une nouvelle fois marquée par…

23 septembre 2021

Appel à un plan de vaccination mondial pour “mettre fin à la pandémie” Covid19

Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a réitéré mercredi son appel en faveur d'un plan mondial de vaccination contre…

23 septembre 2021

Covid-19 : la pandémie continue de reculer dans le monde (OMS)

Le nombre d’infections quotidiennes du nouveau coronavirus a continué sa tendance baissière dans le monde, en reculant largement la semaine…

23 septembre 2021

Toulouse – la FCPE dénonce une “rentrée indigne” et “un avenir saboté pour les élèves”

Alors que la rentrée 2021 a été marquée par le prolongement de la crise sanitaire l'association de parents d'élève pointe…

22 septembre 2021

Gers – disparition inquiétante d’une adolescente de 14 ans

La gendarmerie du Gers vient d’émettre ce mercredi après midi un avis de recherche après la disparition jugée "inquiétante" d'une…

22 septembre 2021