Jean Boiteux : l’hommage à l’ancien dauphin du TOEC

Jean Boiteux, premier champion olympique de l’histoire de la natation française est décédé accidentellement le 11 avril dernier. Licencié un temps aux Dauphins du TOEC, Jean Boiteux avait remporté la médaille d’or du 400 m nage libre aux JO d’Helsinki en 1952. Seule Laure Manaudou avait réussi plusieurs dizaines d’années plus tard à la rejoindre au panthéon des meilleurs nageurs de leur génération. Jean Boiteux avait également établi plusieurs records du Monde. Martin Malvy et Pierre Izard ont tenu à lui rendre hommage.

Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, a adressé à son épouse le télégramme suivant :
« J’ai appris avec émotion la disparition accidentelle de votre époux. Il restera dans les mémoires comme un champion exceptionnel qui s’est illustré tout au long de sa carrière sous les couleurs des Dauphins du TOEC. C’est toute la natation française de haut niveau qui est aujourd’hui affectée. Je tiens à vous adresser en mon nom personnel et au nom du Conseil régional de Midi-Pyrénées mes plus sincères condoléances, en vous demandant de bien vouloir les transmettre aux membres de sa famille et à ses proches ».

Pierre Izard, président du Conseil général de Haute Garonne, a tenu à faire publiquement part de son émotion« C’est avec beaucoup de regrets que j’ai appris la mort accidentelle, dans la nuit de dimanche, de Jean Boiteux. En 1952, lors des Jeux Olympiques d’Helsinki, Jean Boiteux est devenu le premier nageur français à décrocher une médaille d’or, sur le 400 m nage libre, à seulement 19 ans. A ce trophée, Jean Boiteux ajoutera aux cours de ces Olympiades, une médaille de bronze, décrochée lors du 4x200m nage libre par équipes. En plus de ces deux médailles, Jean Boiteux comptait trois titres de vice champion d’Europe et 44 sacres de champion de France. Originaire de Marseille où il était né en 1933, il rejoindra Toulouse à l’âge de 14 ans pour étudier au lycée Saint-Joseph. Il pratiquera la natation au sein des Dauphins du TOEC qui est alors entraîné par Alban Minville. Son nom marquera à jamais l’histoire de la natation française et toulousaine ».

Voici sa course à l’or olympique :

Partager

Articles Récents

Paul Quilès, les hommages de Macron, Hidalgo, Delga ou Faure

Plusieurs fois ministre, directeur de campagne de François Mitterrand en 1981, longtemps maire de Cordes et député du Tarn, Paul…

24 septembre 2021

Paul Quilès est mort

Paul Quilès, né le 27 janvier 1942 à Saint-Denis-du-Sig (Algérie française) et mort le 24 septembre 2021 à Paris est…

24 septembre 2021

Le nuage volcanique des Canaries sous surveillance en Occitanie

Dans son bulletin quotidien sur la qualité de l'air, ATMO Occitanie annonce suivre la progression et l'éventuelle dangerosité du nuage…

24 septembre 2021

Mort de Rémi Fraisse la Cour européenne interroge la France

Rémi Fraisse né le 31 août 1993 à Toulouse, militant écologiste est tué par un tir de grenade offensive lors…

24 septembre 2021

Grave accident de la circulation place Saint Pierre à Toulouse

Un minibus a percuté un piéton et un conducteur de scooter jeudi soir aux alentours de 22h30. Deux victimes ont…

24 septembre 2021

Le leader indépendantiste Catalan Carles Puigdemont arrêté en Italie

Carles Puigdemont arrêté en Italie : l'indépendantiste catalan sera-t-il extradé vers l'Espagne ? L'indépendantiste catalan et eurodéputé Carles Puigdemont a…

24 septembre 2021