Angelina Jolie et Brad Pitt auprès des réfugiés bosniaques

L’Ambassadrice de bonne volonté du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) Angelina Jolie, accompagnée de son partenaire Brad Pitt, a rendu visite lundi à des personnes déplacées et à des rapatriés en Bosnie Herzégovine.

113.000 Bosniaques déplacés internes

« Après avoir rencontré ces personnes et entendu leurs témoignages, je ne saurais trop insister sur la nécessité de concentrer les efforts sur le bien être des personnes les plus vulnérables dans cette population », a déclaré l’actrice américaine, ajoutant « qu’en mettant fin au déplacement et en réunissant les conditions qui permettent d’assurer une qualité de vie, nous pouvons contribuer à promouvoir le progrès et la stabilité à long terme ».

Elle a profité d’un congé durant le tournage de son dernier film pour faire connaître les difficultés auxquelles sont confrontés 113.000 Bosniaques déplacés internes et 7.000 réfugiés originaires de Croatie, dont un grand nombre vivent dans des centres collectifs souvent dans des conditions effroyables.

Angelina Jolie s’est rendue dans un centre collectif de la ville de Gorazde où les résidents vivent dans des logements vétustes. Ils ne reçoivent que très peu de soutien et nombre d’entre eux se sentent impuissants face à cette situation.

Dans un village situé près de Visegrad, Angelina Jolie a ensuite rendu visite à une famille. Ils ont discuté de leur retour dans une zone qui a été le théâtre de quelques unes des pires atrocités durant la guerre.

L’actrice a indiqué avoir été « touchée par le courage de ces familles. En dépit de la triste réalité et de l’incertitude de leur existence, ils sont animés d’une incroyable volonté pour que leurs enfants aient un avenir meilleur ».

Angelina Jolie a ensuite rejoint la ville de Rogatica où elle a rendu visite à des personnes déplacées vivant dans un autre centre collectif dépourvu d’équipements de base comme l’eau courante.

De 1992 à 1995, lorsque la guerre faisait rage dans le pays, plus de 2,2 millions de personnes ont été déplacées. Ce déplacement a brisé des vies et les souffrances continuent encore à ce jour pour nombre de déplacés.

Lors de sa visite, Angelina Jolie a rencontré certains d’entre eux qui lui ont parlé des souffrances endurées, comme le viol et la torture. Une femme lui a affirmé : « Mon corps est vivant, mais il n’a plus d’âme ».

Partager

Articles Récents

La Haute Garonne va expérimenter le Revenu de base pour les 18 – 24 ans

La Haute Garonne va expérimenter le Revenu de base pour les 18 – 24 ans

Le président socialiste du Conseil départemental de la Haute Garonne Georges Méric a annoncé ce mardi matin l'expérimentation du revenu…

28 septembre 2021

Sécheresse, état de catastrophe naturelle reconnu pour Blagnac, Muret ou Cugnaux

Par arrêté interministériel du 14 septembre 2021 publié au Journal Officiel du 28 septembre 2021, l’état de catastrophe naturelle a…

28 septembre 2021

à Saint Jory, le chien Lazer détecte deux plantations de cannabis

Les gendarmes accompagnés de leur chien Lazer, spécialisé dans la recherche de stupéfiants ont découvert deux plantations de cannabis dans…

28 septembre 2021

SII Sud-Ouest annonce recruter 420 nouveaux collaborateurs

l’Entreprise de Services du Numérique SII Sud ouest annonce ce mardi vouloir recruter 420 nouveaux collaborateurs pour renforcer ses équipes…

28 septembre 2021

Toulouse – Opisto recrute 9 nouveaux talents

Suite à une première campagne de recrutement en 2020, Opisto poursuit son développement et réaffirme ses ambitions. Le leader de…

28 septembre 2021

Covid-19 : plus forte baisse de l’espérance de vie depuis la Seconde Guerre mondiale

Covid-19 : plus forte baisse de l'espérance de vie depuis la Seconde Guerre mondiale. L'espérance de vie en 2020 a…

28 septembre 2021