Il collectionnait les cartes d’identité

Il devait comparaitre mercredi devant le tribunal correctionnel de Toulouse. Déjà en prison il a jugé bon de ne pas se déplacer à ce nouveau procès où il est mis en accusation pour falsification et usage de documents privés.

Déjà condamné

Les faits remontent à l’an dernier, Thierry se fait arrêter pour vol à mains armées.

Lors d’une perquisition à son domicile, la police retrouve de nombreuses pièces d’identités, de faux documents administratifs, des permis de conduire appartenant à de nombreux individus dont la carte d’identité de Mr Paul qui s’est constitué partie civile avec 14 autres victimes.

Il est donc condamné pour le vol, le faux et usage de faux documents administratifs, conduite sans permis, extorsion ou encore fausse monnaie. Au total 14 chefs d’accusations. Il en court jusqu’à 18 ans de prison.

L’accusé a fait comprendre à la cours qu’il ne viendra pas parce que « les faits qui lui sont reprochés sont liés à l’affaire du vol à mains armées pour laquelle il a déjà été jugé et dont il purge en ce moment même une peine ». Car se sont c’est faux documents qu’ils lui ont permis de se conduire de la sorte jusqu’à son arrestation pour vol.

Le lien entre Thierry et ses victimes

De nombreuses victimes ne connaissent pas directement Thierry.

C’est le cas de Paul qui croyait avoir égaré sa carte d’identité chez lui. Mais la même carte a été retrouvée lors de la perquisition.  Paul explique qu’il a, pendant un certain temps, hébergé son frère. C’est lui qui dérobe alors le document et le fournit à son ami Thierry.

Pour l’avocat de la partie civile, il ne s’agit pas de la même affaire ne voyant pas de lien entre cette affaire et celle du vol à mains armées. A cet effet Mr Paul réclame donc à l’accusé 1000 euros de dommages et intérêts.

Pour le procureur de la République, Thierry  déjà en prison doit “répondre de ses actes“. Il demande trois ans de prison ferme qui s’ajouteront à la peine du vol à mains armées. Un réquisitoire jugé trop sévère par l’avocat de l’accusé qui a rappelé que son client était déjà en prison.

Ropivia Dorothée.

Partager

Articles Récents

Le Gard reste placé en alerte météo

Le Gard reste placé en alerte météo

De violents orages et pluies ont frappé le sud de la France ce mardi 14 septembre. Le département du Gard…

15 septembre 2021

Bagatelle – une nouvelle fusillade fait deux blessés

Une nouvelle fusillade a eu lieu ce mardi aux alentours de midi près de la place De Gaulle dans le…

15 septembre 2021

Retour sur les intempéries dans le Gard, l’état de catastrophe naturelle déclaré

L’état de catastrophe naturelle dans le Gard sera déclaré la semaine prochaine. Annonce du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin mardi…

15 septembre 2021

Afghanistan – premier vol humanitaire vers Kaboul

Le premier vol humanitaire vers Kaboul depuis la prise de pouvoir par les Talibans marque un tournant dans la crise…

15 septembre 2021

Exposition de l’artiste Joël Andrianomearisoa à l’aéroport de Toulouse – Blagnac

Les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse s’associent à l’aéroport de Toulouse - Blagnac pour offrir un projet à la…

15 septembre 2021

Le Gard placé en alerte météo vigilance Rouge pluies orages

Le département du Gard est placé ce mardi matin en alerte météo de niveau rouge soit l'alerte maximum. D'importants cumules…

14 septembre 2021