La pneumonie première cause de mortalité des enfants

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) ont présenté lundi un plan d’action pour sauver quelque 5,3 millions d’enfants de la mort par pneumonie d’ici 2015.

première cause de mortalité chez l’enfant

Avec 1,8 million de décès d’enfants de moins de cinq ans par an dans le monde, dont plus de 98% dans 68 pays en développement, la pneumonie est la première cause de mortalité chez l’enfant. Malgré le nombre énorme de victimes, on consacre relativement peu de ressources à la lutte contre ce fléau, précise l’OMS dans un communiqué.

Le Plan d’action mondial pour prévenir et combattre la pneumonie donne des recommandations sur ce qui doit être fait, des buts et des cibles spécifiques, ainsi que des estimations sur son coût et le nombre de vies qu’il permettra de sauver. Il a pour objectif de sensibiliser au problème de la pneumonie, en tant que cause majeure de mortalité chez l’enfant, et demande aux responsables politiques aux niveaux mondial et national, aux donateurs et à la société civile de prendre des mesures pour une mise en oeuvre immédiate.

« Ce plan d’action indique la stratégie à suivre pour prévenir et combattre la pneumonie qui, aujourd’hui, tue plus d’enfants que n’importe quelle autre maladie, a déclaré le Dr Margaret Chan, directeur général de l’OMS. Nous savons que cette stratégie sera efficace et qu’elle permettra, si elle est appliquée dans chacun des pays fortement touchés, d’éviter des millions de décès. »

39 milliards de dollars

Il comporte trois volets :
Protéger chaque enfant en le mettant dans un environnement où le risque de pneumonie est faible (allaitement exclusif au sein jusqu’à l’âge de six mois, alimentation adaptée, prévention du petit poids de naissance, diminution de la pollution à l’intérieur des habitations et lavage fréquent des mains).

Éviter que les enfants ne contractent la pneumonie (par la vaccination contre ses principales causes: rougeole, coqueluche, Streptococcus pneumoniae et prévention et traitement du VIH chez l’enfant et l’administration de zinc en cas de diarrhée.

Traiter les enfants qui contractent la pneumonie en leur administrant les soins et les antibiotiques qui conviennent (dans les communautés, les dispensaires et les hôpitaux).

On estime à 39 milliards de dollars le coût de la mise en oeuvre du plan d’action de 2010 à 2015 en intensifiant les mesures recommandées dans les 68 pays fortement touchés. Sur cette période de six ans, on s’attend à un doublement des coûts annuels, qui passeront de 3,8 milliards en 2010 à 8 milliards en 2015.

Les cibles et buts spécifiques à atteindre d’ici 2015 dans le cadre de ce plan d’action sont les suivants: étendre la couverture de tous les vaccins utiles et de l’allaitement exclusif au sein pour atteindre le taux de 90%, augmenter l’accès à une prise en charge adaptée de la pneumonie pour que 90% des cas puissent en bénéficier. On obtiendra ainsi une diminution de 65% du nombre des décès d’enfants par pneumonie et une baisse de 25% du nombre des cas graves par rapport aux chiffres de 2000.

Partager

Articles Récents

Toulouse – la FCPE dénonce une “rentrée indigne” et “un avenir saboté pour les élèves”

Alors que la rentrée 2021 a été marquée par le prolongement de la crise sanitaire l'association de parents d'élève pointe…

22 septembre 2021

Gers – disparition inquiétante d’une adolescente de 14 ans

La gendarmerie du Gers vient d’émettre ce mercredi après midi un avis de recherche après la disparition jugée "inquiétante" d'une…

22 septembre 2021

Covid19 – Vers la fin du masque dans les écoles Primaires

Le porte parole du gouvernement Gabriel Attal annonce aujourd'hui la fin du port du masque obligatoire dans les écoles primaires…

22 septembre 2021

Volcan aux Canaries : la crainte de Gaz Toxiques

Eruption aux Canaries : la lave descend lentement vers la mer, des gaz toxiques redoutés. Les coulées de lave du…

22 septembre 2021

Toulouse. Un trafic de drogue démantelé sur les réseaux sociaux

Une équipe de dealers de drogues se servait des réseaux sociaux, dont Snapchat, pour vendre directement à leurs clients. 6…

22 septembre 2021

AZF hommages de Macron, Castex et Delga

Toulouse se rappelle aujourd'hui de l'explosion de l'usine AZF de Toulouse qui a provoqué la mort de 31 personnes et…

21 septembre 2021