Les Drones militaires vont il évoluer dans l’espace aérien français ?

Lors de la réunion des directeurs nationaux d’armement tenue le mercredi 17 juin 2009 au salon international de l’aéronautique et de l’espace du Bourget, la France l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et la Suède ont mandaté l’Agence européenne de défense (AED) pour le lancement du programme MIDCAS (MID-air Collision Avoidance System) qui permettra à terme aux drones d’évoluer dans l’espace aérien général, ouvert aux autres aéronefs.

Selon le service presse du ministère de la défense, MIDCAS disposera d’une enveloppe budgétaire globale d’environ 50 millions d’euros sur une durée de 48 mois. Il réunira quatorze industriels et centres de recherches des cinq nations mandataires, dont SAGEM Défense Sécurité et THALES Systèmes Aéroportés S.A. La Suède a été désignée nation chef de file du projet et Saab Aerosystems coordonnera l’action des cocontractants.

Actuellement les drones ne peuvent évoluer que dans des zones réservées, restreintes et temporaires, ce qui limite fortement leur usage pour les applications militaire, civile et de sécurité estime t on dans l’entourage du ministre de la défense.

Sans évoquer les éventuelles implications civiles notamment en terme de libertés publiques, MIDCAS, déclare le service presse de la défense “a pour ambition de démontrer qu’un drone peut voler en toute sécurité dans un espace aérien non ségrégué, grâce à une solution technologique du type « Sense and avoid » (détecter et éviter) lui permettant de déterminer toute situation de collision potentielle et de manœuvrer en conséquence. C’est la transposition aux drones, par le biais d’un système automatisé, de la procédure « see and avoid » (voir et éviter) appliquée par les pilotes.”

Le programme MIDCAS sera conduit en étroite collaboration avec les organismes européens compétents du domaine, à savoir l’organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne (EUROCONTROL), l’organisation européenne pour l’équipement de l’aviation civile (EUROCAE) et l’agence européenne de la sécurité aérienne (EASA). Une coordination transatlantique sera établie avec des organismes tels que la Radio Technical Commission for Aeronautics (RTCA) et la Federal aviation Authority (FAA).

Partager

Articles Récents

La Haute Garonne va expérimenter le Revenu de base pour les 18 – 24 ans

La Haute Garonne va expérimenter le Revenu de base pour les 18 – 24 ans

Le président socialiste du Conseil départemental de la Haute Garonne Georges Méric a annoncé ce mardi matin l'expérimentation du revenu…

28 septembre 2021

Sécheresse, état de catastrophe naturelle reconnu pour Blagnac, Muret ou Cugnaux

Par arrêté interministériel du 14 septembre 2021 publié au Journal Officiel du 28 septembre 2021, l’état de catastrophe naturelle a…

28 septembre 2021

à Saint Jory, le chien Lazer détecte deux plantations de cannabis

Les gendarmes accompagnés de leur chien Lazer, spécialisé dans la recherche de stupéfiants ont découvert deux plantations de cannabis dans…

28 septembre 2021

SII Sud-Ouest annonce recruter 420 nouveaux collaborateurs

l’Entreprise de Services du Numérique SII Sud ouest annonce ce mardi vouloir recruter 420 nouveaux collaborateurs pour renforcer ses équipes…

28 septembre 2021

Toulouse – Opisto recrute 9 nouveaux talents

Suite à une première campagne de recrutement en 2020, Opisto poursuit son développement et réaffirme ses ambitions. Le leader de…

28 septembre 2021

Covid-19 : plus forte baisse de l’espérance de vie depuis la Seconde Guerre mondiale

Covid-19 : plus forte baisse de l'espérance de vie depuis la Seconde Guerre mondiale. L'espérance de vie en 2020 a…

28 septembre 2021