Medhi d’Empalot, 21 ans et 3 mois de prison pour rien

Il n’a que 21 ans et il a déjà passé plusieurs mois en prison. Le 22 avril 2007, Medhi. M est interpellé par les forces de l’ordre pour des faits de violence en réunion sur Yoan.F. Souhaitant récupérer son scooter volé dans le quartier Empalot, Yoan s’est retrouvé face à 20 personnes qui l’ont passé à tabac gratuitement.

La seule personne interpellée M avait été reconnue coupable.

Medhi M. incarcéré, ne devait retrouver sa liberté qu’en mars 2010. Mais avec de nouveaux éléments dans l’enquête, le jeune s’est présenté une nouvelle fois, mardi devant tribunal correctionnel de Toulouse.

Le bénéfice du doute

Cheveux noirs et visage juvénile, le prévenu dément les faits qui lui sont reprochés. “Je n’ai frappé personne, je suis impulsif, j’ai eu plusieurs problèmes avec la justice mais je n’y suis pour rien dans cette affaire”, explique Medhi avec calme.

Vols, violences ou dégradations son casier est tout aussi imposant qu’un grand délinquant. Pourtant après plusieurs mois, la victime revient sur ses déclarations et doute de l’identité de Medhi dans cette affaire.

Une information capitale qui permet à l’avocat de la Défense de remettre en cause l’incarcération de l’inculpé.

“D’habitude la victime tente de reconnaître son bourreau derrière une vitre teintée parmi sept suspects au minimum. Cette fois-ci Yoan. F avait identifié mon client sur un album composé de seulement 3 photos!”  Un doute qui lui accordera la liberté.

Son éducateur constitué partie civile explique longuement sa personnalité et ses projets de réinsertion. Il défend celui qui se retrouve “victime de son comportement”. “J’espère que la justice saisira cette occasion pour aider Medhi”. Un soutien inespéré pour ce jeune.

Aucun membre de sa famille n’est présent à l’audience. Rappelant le passé judiciaire important du prévenu multirécidiviste, la représentante du Ministère publique confirme la peine d’emprisonnement et un suivi psychologique. Peine non retenue : après délibération le juge relaxe Medhi M.

Oïhana Igos

Partager

Articles Récents

Paul Quilès, les hommages de Macron, Hidalgo, Delga ou Faure

Plusieurs fois ministre, directeur de campagne de François Mitterrand en 1981, longtemps maire de Cordes et député du Tarn, Paul…

24 septembre 2021

Paul Quilès est mort

Paul Quilès, né le 27 janvier 1942 à Saint-Denis-du-Sig (Algérie française) et mort le 24 septembre 2021 à Paris est…

24 septembre 2021

Le nuage volcanique des Canaries sous surveillance en Occitanie

Dans son bulletin quotidien sur la qualité de l'air, ATMO Occitanie annonce suivre la progression et l'éventuelle dangerosité du nuage…

24 septembre 2021

Mort de Rémi Fraisse la Cour européenne interroge la France

Rémi Fraisse né le 31 août 1993 à Toulouse, militant écologiste est tué par un tir de grenade offensive lors…

24 septembre 2021

Grave accident de la circulation place Saint Pierre à Toulouse

Un minibus a percuté un piéton et un conducteur de scooter jeudi soir aux alentours de 22h30. Deux victimes ont…

24 septembre 2021

Le leader indépendantiste Catalan Carles Puigdemont arrêté en Italie

Carles Puigdemont arrêté en Italie : l'indépendantiste catalan sera-t-il extradé vers l'Espagne ? L'indépendantiste catalan et eurodéputé Carles Puigdemont a…

24 septembre 2021